Aiguille : comment bloquer le fil au niveau du chas ?

Rien de plus agaçant lors d’une couture, que de tirer et que le fil sorte du chas de l’aiguille ! Surtout lors d’une couture au point sellier qui parfois tire fortement sur le fil.

Aiguille, technique pour bloquer le fil de couture et préparer sa couture au point sellier pour la maroquinerie

Le fil bloqué au niveau du chas de l’aiguille

 

Plusieurs solutions sont possibles, comme prendre beaucoup de marge de fil pour coudre (technique très employée en couture « classique »), l’aiguille se trouvant presque au milieu de ce fil.

 

Le souci majeur de cette technique, c’est la perte de matière première, et vu le prix d’un fil de qualité pour coudre le cuir … on y fait attention ! Sans parler d’éviter de gâcher, point important à titre personnel.

 

Du coup, il faut trouver une façon de faire pour bloquer, tout en passant correctement dans les trous de coutures, le nœud est donc proscrit … il fait une boule qui bloque à l’entrée de chaque trou de couture.

 

Voici ma technique, certains font autrement, il n’y a pas une seule façon mais un résultat, je l’utilise depuis plus de 20 ans, c’est testé, approuvé et garanti ! Même pour des coutures « classiques ».

 

 

  • Percer le fil avec la « pointe » (oui, l’aiguille est à bout rond, je parle du côté inverse du chas, mais on se comprend je pense) 2 fois pour les fils épais, 3 fois pour les fils fins, sinon le fil a tendance à glisser à la longue. 1 seule fois ne suffit pas, le fil glisse très rapidement dès que l’on tire un peu.

 

  • Ramener le « grand fil » (celui percé) vers le chas de l’aiguille

 

  • Tirer sur le « fil court » (celui passé dans le chas), la zone percée est maintenant au bord du chas

 

  • Prendre le « grand fil » et tirer vers le chas d’un geste ferme : le fil se « tresse » au niveau du chas de l’aiguille, votre fil est bloqué.

 

 

Une vidéo valant mieux que des photos pour ce genre de geste, je vous laisse regarder et vous entraîner, n’hésitez pas à trouver votre façon de faire en adaptant cette technique.

 

 

A bientôt

Tithouan


 

6 comments

  • Huez Jennifer

    Bonjour, je ne travaille pas le cuir mais principalement le tissu (je suis couturière). J’ai découvert votre site et votre savoir-faire il y a deux mois. J’y trouve des astuces que je réutilise. Merci merci beaucoup pour la passion que vous nous transmettez, c’est formidable ! Merci pour les tutoriels simples, rapides et professionnels.

    • Tithouan

      Merci pour ce retour si positif 🙂
      En effet, beaucoup du savoir que je transmet peut s’adapter à d’autres domaines 🙂
      Notamment au niveau de la logique pour appréhender son travail 🙂
      Content que cela vous apporte !

  • l'Atelier de Françoise

    super ta petite vidéo et contrairement à certaines que l’on voit sur le net au moins on voit ce que tu fais pas comme une que j’ai vue dernièrement avec une bouteille de produit en gros plan pendant toute la démonstration,

    j’utilise la même méthode que toi sauf que souvent je me limite à deux, mais bon …
    je fais la même chose en couture (tissus) avec du fil fin, quelle galère une aiguille qui se défait surtout quand on a plus des yeux de vingt-ans …

    • Tithouan

      Merci et oui le but de la vidéo est de voir la technique, sinon il n’y a pas grand intérêt.
      Pour le fait que je fasse trois, c’est surtout pour le fil fin, il se retire trop facilement sinon … 🙂

  • Luc Stern

    Bonjour Tithouan, j’applique la même recette mais à l’inverse je pique d’abord le fil et j’enfile dans le chas ensuite, le brin perdu est moitié moins long du coup… (Y a pas de petites êconomies… lOl !!!)
    Merci pour ta vidéo.
    Luc Stern

    • Tithouan

      Oui je connais, j’ai déjà croisé des collègues qui font ça …
      En fait cette dose de fil n’est pas perdue pour ma part, je l’utilise pour fermer mes baluchons pour la teinture par exemple …

      De plus, il est parfois utile quand on est un peu court en fil (tu as parlé d’économie ?) de regagner quelques précieux centimètres pour finir les deux points restant ou être à l’aise pour faire le point d’arrêt.

      Comme dit dans l’article, c’est une façon parmi d’autres. A chacun de trouver la sienne 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *