Comment passer le fil poissé ou ciré dans le chas de l’aiguille à coudre ?

comment enfiler le fil poissé ou ciré dans le chas de l'aiguille pour le travail du cuir et de la maroquinerie
Le fil passé dans le chas de l’aiguille

Point basique et néanmoins important, comment enfiler le fil dans le chas de l’aiguille en maroquinerie ?

Sachant que le fil est souvent ciré ou poissé, et en plusieurs brins (« Raaahh j’ai un fil à 3 brins, il n’y en a que deux qui sont passés ! ») beaucoup de personnes perdent un temps fou à passer tous les brins dans le chas de couture.

 

Pour commencer, si vous utilisez un fil poissé ou ciré, INUTILE DE LE MOUILLER AVEC LA BOUCHE 🙂 (c’est un réflexe conditionné que je croise souvent en stage)

La cire ou la poix rend le fil imperméable … donc cet acte est totalement inutile.

 

Ensuite, pour que l’enfilage soit efficace, il faut changer de point de vue !

En effet, ce n’est pas le fil qui rentre dans l’aiguille mais l’aiguille qui coulisse autour du fil

 

Cela paraît étrange mais pourtant, la nuance est là et fait toute la différence !

 

Prendre le fil et avec les ongles du pouce et de l’index, gratter et écraser pour aplanir le bout du fil et lui donner la forme du chas de l’aiguille (si le fil n’est pas ciré ou poissé, là on peut mouiller avec sa bouche 🙂 )

 

Ensuite, coincer le fil, au niveau de la pulpe des doigts, et le tenir fermement, de l’autre main on positionne l’aiguille pour que le chas vienne en face du fil (dans le même sens bien sûr !) et écarter légèrement les doigts pour libérer le fil pour que l’aiguille avance entre vos doigts.

 

Cette technique permet de ne pas avoir un brin qui s’échappe, ou que le fil ne se torde au moment où il doit rentrer dans le chas. Le fil étant tenu fermement entre deux doigts, il rentre facilement sans bouger.

 

Cette technique fonctionne avec n’importe quel fil, tout particulièrement avec le fil poissé ou ciré, peut-importe sa taille (je l’utilise pour un fil de couture coton simple pour coudre des vêtements par exemple, ou encore pour du gros fil de lin pour la garniture d’un siège etc.)

 

De plus, vous pourrez utiliser des aiguilles vraiment adaptées au fil et à votre travail, les débutant prennent souvent des aiguilles trop grosses et peinent au moment de coudre ou doivent faire des trous d’alêne trop grands.

 

Une vidéo pour bien visualiser le geste

 

Après avoir enfilé le fil dans le chas, voici comment bloquer le fil de couture.

 

N’hésitez pas à partager cet article !

 

A bientôt

Tithouan

  1. Bonjour
    Concerne une très ancienne machine a coudre le cuir industrielle double entrainement

    ayant égaré l’enfile aiguille, qui permet de saisir etd’introduire le fils dans la barre à aiguille
    c’est en métal très fin (plus fin qu’une aiguille) doit mesurer environ 10 cms se terminant en anneaux
    Quelqu’un peut il m aider ou me mettre sur piste ?
    Vifs remerciements anticipés

  2. as tu une méthode pour le FIL ONYX POLYAMIDE c’est une vraie galère il commence à s »effilocher avant même d’y toucher, rien que de le regarder il se tord de rire à l’idée que je vais essayer de l’enfiler.
    j’ai essayeé de le brûler mais il ne faut vraiment pas que la brûlure soit trop épaisse, aujourd’hui j’utilise un enfile aiguille c’est encore la méthode la plus simple mais si tu as une astuce je suis preneuse

  3. Bonjour, connait tu une autre facont pour mettre des boutons pressions sur du collet de 3,5 ou 4mm , que de creuser le coté croute pour qu’ils puisse tenir .
    Je te remercie

    philau

  4. Bonjour
    a quoi correspond ,quand vous parlez de brin pour le fil poisser ,,le cuir ses ma passion depuis presque 30ans et l’autre jour j’ai voulu acheter du fil cher CPL cuir et c’était pareil 6 ou 9 ,ou 12 brins, et moi je dit toujours 1mm ou1,2mm ses la 1ère fois que j’en entend parler.
    Je vous remercie de me renseigner
    Passer une bonne journée

    Philau

    1. C’est une ancienne façon de donner les diamètres des fils.
      Un brin ayant toujours la même taille (dans le cas d’un même fabricant, après la taille de base peut varier), plus il y a de brins, plus le fil est épais (et inversement).
      Cette façon de donner la taille du fil date de l’époque où les artisans faisaient eux-même leurs fil. Il achetaient directement des bobines de fil fin de fibres végétales et préparaient (poix, torsion etc.) le fil selon le besoin. (un savoir qui n’est plus très connu).
      Le « progrès » (vous noterez les guillemets) et l’industrialisation (utilisation de machines surtout) a rendu cette action obsolète chez les artisans qui du coup achetaient directement le fil préparé (avec cette notion de brins pour parler aux artisans).
      La base était souvent de 3 brins à la base.
      Par la suite (arrivée de la machine à coudre et cette même industrialisation et le besoin de mettre des normes entre machine et fil) les dimensions différentes sont apparues, sous forme de normes pour aider la communication (plus facile de dire à un fabricant d’aiguille de machine à coudre de faire des chas de tant de millimètres ou autre norme de mesure plutôt que pour 3 ou 6 brins, norme un peu trop vague pour une machinerie de précision).
      Certains fabricants ont continués à donner les dimensions de façon traditionnelle (surtout dans le milieu de la couture main), augmentant ainsi le joyeux bazar des normes et dimensions (pas toujours facile de s’y retrouver).
      Heureusement, certains donnent les deux.

      Une vidéo pour voir le geste

      Un bon article écrit par Tic tac cordonnier

      J’espère que cela répond à vos questions 🙂
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *