Côté fleur, côté chair, découvrir le cuir

côté fleur, côté chair, croûte de cuir ? apprendre la maroquinerie et le travail du cuirPas toujours facile de connaître tous les termes autour du cuir. Dans cet article, je vais vous expliquer la différence entre la fleur du cuir, et la chair.

 

Le cuir à deux côté, le dessus et le dessous. L’un est le plus souvent lisse et l’autre pelucheux.

« A fleur de peau », un bon moyen mnémotechnique pour retenir que c’est la zone externe de la peau, celle qui a les poils (follicule pileux), pour les peaux à écailles ou autres, le terme peut-être différents, je parle dans cet article de peaux de mammifères.

L’autre se nomme « côté chair », il est souvent d’aspect pelucheux, ou fibreux. Ces fibres sont le constituant de la peau.

Les fibres, en allant du côté chair vers le côté fleur, sont de plus en plus petites et serrées.

 

La fleur est la partie la plus solide d’une peau (élasticité et résistance mécanique) et la plus utilisée. Pour certaines finitions (cuir nubuck par exemple) cette fleur est légèrement poncée, et donne un toucher « peau de pêche » (pour cela le cuir doit être de très bonne qualité). Attention, ces cuirs sont plus sensibles à l’utilisation.

Il existe des cuir où l’on a souhaité mettre en valeur le côté chair par ponçage. C’est un cuir « velours » qui, comme pour le cuir nubuck, est très sensible à l’usage.

Parfois on trouve du cuir avec deux côtés poncés. En général, ce n’est pas du cuir mais de la croûte de cuir « velours ». L’absence de fleur (suite à l’amincissement de la peau par refente) fait que la peau est fibreuse des deux côtés. Ces fibres sont poncées pour améliorer l’aspect visuel.

 

Merci à l’ Atelier de Françoise / LaSauvage / Maribel et Shyne, c’est avec leur aide que cet article est paru 🙂

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, vous pouvez le découvrir à cette adresse :
https://www.tipeee.com/point-sellier

 

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir par mail les nouveaux articles

 

A bientôt

Tithouan

  1. ah oui je n’avais pas pensé aux défauts, un bon moyen de récupérer du cuir, d’ailleurs j’ai une question à ce sujet, sur certains cuirs naturels il m »est arrivé d’avoir des endroits où la teinture ne prenait pas je suppose qu’il s’agit de ces fameux défauts corrigés que l’on ne voit pas tant que l’on ne teint pas le cuir d’ailleurs en regardant bien ces endroits sont beaucoup plus lisses

      1. merci pour la réponse, je vois dans ton article que l’on ponce la fleur pour avoir un velours ou un nubuck mais n’est-ce pas dommage d’endommager la membrane hyaline ne pourrait pas t-on avoir le même résultat sur le côté chair ?

        1. Oui, en général c’est fait avec des cuir qui peuvent avoir un défaut au niveau de la fleur … une façon de ne pas perdre de matière.
          Le ponçage léger est fait aussi pour corriger certains « défauts » de la fleur (j’y vois l’occasion de faire un objet unique mais bon …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *