Marteler la couture, une finition trop souvent oubliée

 

Réaliser une belle couture au point sellier, c’est un plaisir, mais souvent le cuir plisse à cause du serrage de la couture et le fil ressort beaucoup, parfois de façon irrégulière. Marteler la couture peut permettre d’avoir un rendu de finition plus poussé.

 

Marteler une couture pour obtenir un belle finition d'un point sellier

Martelage d’une couture

 

 

 

Marteler permet d’écraser le fil et de l’intégrer au cuir, mais aussi d’aplanir les « plis » du cuir si le serrage est un peu fort, et refermer les trous d’alênes sur le fil. Bref, c’est un geste à mon sens à faire pour avoir une belle finition de couture.

 

Marteler une couture pour obtenir un belle finition d'un point sellier

La couture au point sellier non martelée, bordures non finies

 

 

Ne pas prendre n’importe quel marteau pour marteler la couture, il faut un marteau à panne arrondie et lisse (poli miroir) pour ne pas blesser le cuir.

Plus couramment appelé « marteau à planer », il ne sert pas à planter des clous ! Il faut conserver le lissage de la panne du marteau pour ne pas marquer le cuir.

J’utilise à titre personnel un marteau que j’ai spécialement dédié au martelage (et uniquement à ça), un ancien marteau à sucre en laiton … (« toffee hammer » en Anglais). Petit, lourd, simple, efficace et pas cher.

 

Marteler une couture pour obtenir un belle finition d'un point sellier

La couture martelée, les bords du cuir sont prêts à passer aux finitions

 

Pour le geste, c’est basique … attention à ne pas trop pencher le marteau et ne pas blesser le cuir (personnellement j’ai vraiment arrondi les tranches de la panne du marteau), on écrase le fil et le cuir, sans trop appuyer non plus.

Marteler une couture pour obtenir un belle finition d'un point sellier

La couture au point sellier martelée

 

 

Le fil s’écrase beaucoup sur le coup, mais il regonfle par la suite naturellement et au moment de la finition à l’encaustique, mais de façon plus régulière qu’au début.

Il s’incruste dans le cuir (si on démonte la couture, on peut constater que le fil crée une gorge dans le cuir)

 

 

Utiliser un tas bien lisse et sans arêtes tranchantes ou blessante aide beaucoup (type mini enclume), cela demande moins de force et aide à la régularité.

 

Marteler une couture pour obtenir un belle finition d'un point sellier

La couture au point sellier après passage de l’encaustique maison

 

Le cuir aussi s’écrase et c’est tant mieux, les plis ou bosses s’effacent,  le cuir redevient lisse et régulier.

 

 

Marteler les coutures est un geste souvent oublié, qui pourtant améliore grandement le rendu général de l’article en cuir fabriqué, à vous de jouer.

Marteler une couture pour obtenir un belle finition d'un point sellier

Une fois fini, le fil a regonflé et la couture est bien régulière

 

A bientôt

Tithouan


 

8 comments

  • l'Atelier de Françoise

    Bonjour Tithouan
    J’ai un marteau à planer mais je ne savais pas l’utiliser je me servais du côté plat qui est très lisse, si je comprends bien il faut que j’utilise la boule pour écraser les fils, n’est-elle pas trop petite j’ai peur de laisser des marques ?

    • Tithouan

      Cela dépend du marteau à planer … non une boule ne peut faire l’affaire car elle va marque le cuir … la plane du marteau pour marteler est légèrement bombée … ce qui permet d’écraser sans marquer le cuir avec les bords …
      Vérifie bien que ton marteau est bien « prévu » ou adapté au cuir … 🙂
      a+

  • philau

    cette deuxième question concerne l’encaustique maison, vous l’auriez comprit .
    Philau

  • philau

    Pour vos boutons sa marche du tonnerre , les gens apprécies .Merci

    Philau

  • philau

    Bonjour , Tithouan
    Tout d’abord merci, car cela fait une trentaine d’année que je travail le cuir (comme passionner) et vous m’en apprenez .
    Ma question est : peut ont mettre de la cire d’abeille liquide ?
    Et une dernière chose moi quand je fini ma couture je fait mes 2 nœuds et je brule légèrement les bouts (au briquet ou fer à souder) et je martèle aussi tôt et sa fait fondre la poisse ou la cire ,mais vous deviez le savoir , et je me permettrai pas de vous apprendre votre métier .
    Bon weekend.

    Philau

    • Tithouan

      Merci de votre retour 🙂
      Pour le fait de brûler le bout du fil oui je connais mais cela créée une petite boule dure qui dans certains cas (cuir fins) se voit si on la cache entre deux couches de cuir. Après cette méthode fonctionne pour le retour de couture sur plusieurs points (autre finition de couture, je compte faire un article à ce sujet)
      a bientôt

    • Tithouan

      Pour la cire liquide, c’est de la cire chauffée ? ou de la cire « coupée » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *