teinture et finitions du cuir avant découpe

Bonjour !

Je vais parler ici de cuir au tannage végétal et de teinture et surtout dans quel ordre je pratique ces étapes.

 

Je croise beaucoup de personnes qui font leurs teintures et finitions APRÈS avoir découpé les pièces de façon précise.

Sauf dans de rares cas (moulage par exemple), pour moi c’est faire l’inverse qui permet d’obtenir un résultat mieux fini, régulier et précis.

A titre personnel, je trace mes pièces, je coupe grossièrement autour des pièces tracées sur le cuir, puis je me charge de la teinte et/ou des effets puis de la finition de la fleur du cuir.

La découpe précise ne se fait que lorsque mon cuir est sec et nourrit.

 

Alors on va voir ensemble pourquoi je travaille dans cet ordre …

 

 

Que se passe-t-il lorsque je teinte le cuir ?

 

Teinter est un acte qui joue sur la nature et le rendu du cuir, on humidifie le cuir, ce qui « rince » les tannins ou corps gras présents, joue sur les fibres et on ajoute du colorant, des particules de couleur qui viennent se loger dans ces fibres.
On peut remarquer que souvent, en séchant le cuir est plus raide et sec qu’avant teinture, selon le type de teinture, cet effet est plus ou moins présent. preuve que l’acte de teinture a un impact sur le cuir en lui même.

 

De plus, selon la taille des pièces à teinter, avec les mêmes produits, le rendu est un peu différent d’une pièce à l’autre, les petites pièces sont un ou plusieurs tons plus foncés.

 

La raison est simple, la capacité d’absorption de liquide est directement liée à la taille de la pièce à teinter … on sature plus vite les petites pièces de cuir que les grandes.
Les petites pièces sèchent donc plus lentement que les grandes et contiennent plus de colorant (ou alors il faut utiliser des techniques de coloration type aérographe)

 

Du coup être régulier dans la couleur est parfois compliqué pour des réalisations ayant des pièces de différentes tailles, surtout en faisant une teinture au chiffon.

 

Ceci est une des raisons pour lesquelles je teinte AVANT découpe …

En fait je ne teinte qu’UNE SEULE grande pièce de cuir contenant toutes les futures petites pièces déjà tracées, cela me permet une régularité et constance dans la couleur ET dans le séchage.

 

 

Parlons des effets aussi, dégradés ou autre … il est plus facile de travailler sur une grande surface que sur une petite, surtout quand on se rapproche des tranches, pas de saturation de teinture sur les bords ou risque de teinter accidentellement le côté chair.

On peut déborder de la pièce tracée sans dommages, pratique pour les petites pièces il faut juste bien prévoir de la marge entre chaque pièce tracée.

 

On obtient donc une régularité et constance dans les effets obtenus.

 

Cours teinture et effet sur le cuir au tannage végétal - teinter avant de découper

 


Je pose mon encaustique AVANT la découpe.

 

Pour fixer la teinte et/ou nourrir le cuir, je le fait une fois le cuir sec, l’application est plus régulière et aisée sur une surface à plat que sur un objet fini, pas besoin de galérer pour mettre de l’encaustique dans un coin au risque d’en mettre trop et de faire des pâtés.

 

Le cuir craint moins les rayures ou manipulations lors de l’assemblage. il faut rester soigneux tout de même hein ! 🙂 mais les micros rayures ou traces se font sur la couche protectrice, et pas sur la fleur directement.

 

Quand tout est sec, je découpe de façon précise mes pièces. Les lignes droites tracées ne sont pas déformées car le cuir peut bouger en séchant, vu qu’il n’y a rien pour « maintenir » ces lignes droites, pas de matière.

 

Les petites pièces sont plates et ne rebiquent pas sur les angles …

 

Je gagne donc en précision lors du montage et les finitions en sont facilitées (gain de temps et d’énergie, tout ce que j’aime).

 

Je passe une nouvelle couche d’encaustique légère à la fin pour la finition et le rendu « global » de l’objet, mais pour ce qui est de fixer la teinture et nourrir le cuir, j’agis donc avant.

Au final, c’est comme si j’utilisais une peau déjà teintée et finie sortant de tannerie pour travailler, sauf que c’est moi qui la prépare et j’ai tracé avant teinture.

 

Voilà, à vous d’essayer et de voir si cela change vos résultats sur le rendu final de vos pièces et sur le confort de travail.

 

Merci à

 

c’est avec leur aide que cet article est paru 🙂

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, vous pouvez le découvrir à cette adresse :
https://www.tipeee.com/point-sellier

 

A bientôt

Tithouan


 

6 comments

  • Andre

    Bonjour
    Comme Manu je moule mon cuir pour des étuis couteaux donc je ne pense pas que ce soit possible de teinter avant.
    Salutations

    • Tithouan

      tout à fait, ici la démarche n’est pas en moulant … le moulage est un point spécifique du travail du cuir … je parle ici d’objets non moulés bien sûr 🙂
      Comme je le précise régulièrement, il n’y a pas une façon de faire mais de multiples et il faut choisir selon les besoin du projets …

  • manu

    bonjour Tithouan,
    en effet votre demarche est tout a fait logique.
    mon problème est que je moule souvent le cuir. donc si je mouille le cuir une fois teinté je le décolore.
    pareil pour faire un motif repoussé. si je repousse le cuir et que je le mouille une seconde fois pour le moulé je fais disparaitre les motifs.
    alors je le colore aprés et c’est vrai que du coup la coloration n’est pas uniforme.

    • Tithouan

      Je comprends, le moulage est une technique bien particulière et a ses propres besoins dans l’ordre des étapes … je parle ici de teinture sans moulage …
      A bientôt

  • Pannetier Nathalie

    Bonjour Tithouan, merci pour cet article, effectivement je fais l inverse et jusqu’ici je trouvais ça logique, j’en suis moins sûre maintenant .
    À l occasion je testerai ta technique qui a de nombreux avantages c’est certain. Merci

  • Pannetier Nathalie

    Bonjour Tithouan, merci pour cet article, effectivement je fais l inverse et jusqu’ici je trouvais ça logique, j’en suis moins sûre maintenant .
    À l occasion je testerai ta technique qui a de n.ombreux avantages c’est certain. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *