Temps de séchage des produits sur le cuir

L’importance énorme du temps de séchage des produits sur le cuir …

Le résultat risque de ne pas être celui qu’il pourrait être, ce qui serait dommage, surtout qu’il suffit parfois d’un peu de patience (et d’organisation) …

Les produits utilisés sur le cuir contiennent des substances qui peuvent avoir besoin d’évaporation ou de temps pour s’imprégner en profondeur …

Le cuir est comme une éponge et peut absorber en profondeur, il faut donc parfois du temps pour que le liquide s’évapore.

Prêter attention à ce point est un service à vous rendre sur la qualité de l’objet fini et sa durabilité

 


 

Exemple : l’encaustique constitué de cire d’abeille, d’huile de lin et de térébenthine …

La térébenthine est un solvant, il liquéfie la cire et les corps gras, il permet une meilleure pénétration dans le cuir et il est très volatile, c’est donc lui qui s’évapore en premier, il reste ensuite l’huile de lin et la cire qui donnent une substance plus épaisse et pâteuse …

C’est l’huile qui va par la suite pénétrer et sécher, c’est une étape beaucoup plus longue, une fois que l’huile est évaporée et bien pénétrée dans le cuir.

Il reste la cire d’abeille …

Cette cire qui sera lustrée et qui va boucher les pores du cuir pour le rendre imperméable.

Imaginez si vous frottez quand l’huile n’est pas sèche … Vous aller étaler une substance épaisse et collante … donc bof bof bof …

Il est donc primordial d’attendre le séchage complet de l’encaustique avant de lustrer.

 


 

Autre exemple : la teinture à base aqueuse (eau) sur cuir tannage végétal.

La teinture rentre dans les fibres du cuir donc il y a de l’eau dans le cuir … Quand l’eau s’évapore, il ne reste que les particules colorantes dans les fibres.

Si on applique un produit de finition avant séchage complet, on empêche l’évaporation de l’eau, cela peut jouer sur le rendu de couleur (tâches ou couleur non uniforme ou encore quelques tons trop foncés) ou encore empêcher le produit de finition de s’appliquer correctement ou de pénétrer dans le cuir.

 
Exemple ci dessous de teinture, si je n’attends pas le séchage complet de la pièce avant de passer l’encaustique, la couleur ne pourra pas être celle que l’on voit à la fin de la vidéo.
(c’est ici un test de teintures de chez decocuir)

 


 

Il peut y avoir des exceptions bien sûr, mais elles sont volontaires et dans un but précis comme vouloir des effets sur certaines teintes …

Mais ce sont des « exceptions maîtrisées » … La majeure partie du temps, il vaut mieux respecter le séchage des produits et organiser son travail en conséquence, même s’il est parfois difficile de gérer l’enthousiasme débordant de fabriquer un objet et de le finir vite !

C’est une des raisons pour lesquelles je fais plusieurs objets en parallèle à divers stades de fabrication pour pouvoir rendre efficace ces temps de pause « forcés » ou plutôt nécessaires 🙂

 

Merci à

Magali / Celine / clo / Brünehilde Stauffen / Max / jc DHT / Sebastien / odio tape / Nanou / Nath / Mélanie / Mauricette / autonomade / Lonat971 / Marina / Pauline Nivoix / FOURNOL / Nicole / Angélique / Cecile / Ahn / Audrey M / Cam / Sam / idjy / Binobil / chalumeau / andre mercier / Bedi / Laurence / Sandrine / Amélie BACCHUS / Pfösou / Angie / Shyne / Cyril / Daphné / LaSauvage

c’est avec leur aide que cet article est paru 🙂

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, vous pouvez le découvrir à cette adresse :
https://www.tipeee.com/point-sellier

A bientôt

Tithouan


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *