Terminer une couture, technique du nœud caché

Quoi de plus gênant que de terminer une couture de façon voyante sur certains articles de maroquinerie ? On voudrait avoir une article le plus fini possible et arrivé au bout, on a un « gros pâté » peu esthétique au bout de notre couture.

 

Pour certains, et c’est leurs choix (que je respecte, ceux qui me lisent commencent à le savoir), cela ne les dérangent pas, dans ce cas, pas besoin d’aller plus loin :), il existe aussi des astuces pour limiter la sur-épaisseur de fil.

 

Précisions : cette technique pour terminer une couture n’est applicable que lorsque l’on coud deux couches de cuir ensembles.

 

Il est donc possible de terminer une couture d’une façon invisible (on ne sait pas où elle commence ni où elle finit) et ce très facilement.

 

Alors comment faire pour que cet arrêt soit invisible ?

 

terminer une couture au point sellier, la technique du noeud caché
Les fils de couture sont sortis entre les deux couches de cuir

 

Ce nœud caché, comme son nom l’indique, est invisible à l’œil lorsque l’on regarde l’objet cousu.

Le concept est simple, on finit la couture entre les deux couches de cuir cousues, vers l’extérieur, on fait un noeud plat double, puis on rabat ce nœud vers l’intérieur de l’objet, il est maintenant caché (une fois la couture martelée, la bosse disparaît) et on évite une surépaisseur de fil ou le « gros pâté ».

 

 

 

La technique plus en détail :

 

Arrivé au niveau où l’on souhaite arrêter la couture, on sort les fils entre les deux couches de cuir

 

terminer une couture au point sellier, la technique du noeud caché
Le noeud plat doublé en action, bien serrer !!

 

 

Nouer à l’aide d’un nœud plat double, bien serré au plus proche de la couture entre les deux couches de cuir

 

 

 

 

 

Rabattre le nœud vers l’intérieur, soit en passant le fil à l’aide des aiguilles entre les deux couches, soit en coupant les fils à 1cm du nœud puis à l’aide d’une grosse pointe (pointe à tracer par exemple), ouvrir un espace et pousser le nœud vers l’intérieur.

 

terminer une couture au point sellier, la technique du noeud caché
Marteler la couture écrase le fil et le noeud, il n’y a plus de bosse

 

 

On martèle la couture et voilà, la bosse causée par le nœud est écrasée et la couture est finie
(ici le noeud ne fait pas de bosse car il est dans le pli à gauche de l’image).

 

 

 

Une vidéo :

 

 

Je vous invite à tester par vous-même cette technique et pensez à vous inscrire à notre newsletter

 

A bientôt

Tithouan

  1. merci beaucoup pour tous vos conseils, et cela va bien m’aider , car je vais commencer à faire des bourses . Il existe des kits tout prêts pensez-vous que c’est bien pour quelqu’un de débutant ? Merci

    1. Tout dépend du kit … pour les bourses c’est vraiment simple … un rond, des tous et un lacet …
      A chacun de voir.
      J’utilise souvent la bourse pour la découverte de la matière (souvent dans mes ateliers enfants)
      A bientôt

  2. Vous êtes génial de faire profiter chacun (ceux qui veulent apprendre) et de nous donner vos astuces. J’en suis époustoufler. Eh bien grand merci et pourquoi pas à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *