Catégories
Apprendre la Maroquinerie Les techniques Maroquinerie, travail du cuir Teintures et finitions Tutos

Baluchon pour teinture : fabrication en quelques secondes

Une astuce simple et pas cher pour fabriquer soi même des baluchons pour teindre le cuir ou passer l’encaustique de finition. Qu’avec de la récupération !

Il existe plein outils pour teindre le cuir, souvent un poste de dépense qui à la longue peut devenir important.

J’utilise à titre personnel le baluchon, simple, pas cher et efficace. Il a en plus l’avantage d’avoir un effet réserve, comme une éponge, appréciable pour les grandes surfaces à teindre.

Le matériel :

– Du tissu non pelucheux (un vieux drap en coton c’est top)
– Du coton hydrophile ou un morceau d’éponge
– Du fil (j’utilise pour ça mes chutes de fil lorsque je fais une couture au point sellier, pas de pertes 🙂 )

Comment faire :

– Déchirer une longue bande (le tissu se déchire dans le sens du tissage, on ne fait que couper 1cm avant de déchirer) d’environ 10cm

 

– Découper ensuite des carrés de 10cm de côté

 

– Prendre la ouate ou l’éponge et la poser au milieu du carré de tissu

 

– Rassembler les 4 coins du carré

 

– Rassembler les 4 plis créés (comme une bourse)

 

– Tasser la ouate pour pouvoir serrer le tissu

 

– Utiliser un fil pour nouer avec un nœud plat doublé

 

– Couper le surplus de fil

 

– Couper le surplus de tissu (consomme moins de teinture)

En général, j’en fait une belle dose d’avance que je stocke dans une boite, ça prend 30 minutes et on est tranquille pour un moment.

On peut varier les tailles aussi, selon l’utilisation (plus grand= plus de teinture en réserve mais plus de consommation, plus petit ) travail de petites pièces).

J’utilise pour teindre mais aussi pour passer l’encaustique … la ouate contenue dans le baluchon permet d’appuyer sans marquer le cuir et de bien étaler (sur cuir lisse sinon utiliser une brosse à dent).

Merci au financement participatif pour avoir aidé à la publication de cet article

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, vous pouvez le découvrir à cette adresse :

A bientôt

Tithouan


 

Abonnez-vous et recevez des mails réguliers contenant un article sur le thème du travail du cuir

(vérifiez votre boite mail pour la confirmation de votre inscription)

Par Tithouan

Maroquinier et animateur de stage travaillant le cuir au tannage végétal et toutes ses coutures à la main (au point sellier essentiellement)
Je souhaite partager avec vous mes connaissances dans le milieu de l'artisanat via ce site pour apprendre la maroquinerie artisanale.

10 réponses sur « Baluchon pour teinture : fabrication en quelques secondes »

perso, j’utilise des récipients avec un peu de teintes et un baluchon dédié dans ce récipient (qui ferme hermétiquement) je ne les nettoient pas … quand il sont trop usés, je change … je ne les laissent pas sécher en fait …

bonjour
mon problème c’est que je n’arrive pas à uniformiser ma teinture, la première application marque beaucoup plus et j’ai des zones plus ou moins claires, si je rajoute trop de couches la teinture fonce, en plus le cuir devient très raide lorsqu’il est trop teinté, est-ce la teinture qui n’est pas terrible (j’utilise la supra c color de chez Fages et Aiglon), faut-il mouiller le cuir avant de l’appliquer

La supra c est une base alcool, donc mouiller le cuir risque de faire réagir la teinte ou son application (j’ai eu des soucis à l’époque), perso je n’utilisais pas.
Sinon diluer un peu la teinte avec un alcool, pour la rendre moins puissante.
Avec une teinte à base d’eau, on peu mouiller le cuir avant, pour le coup la teinture ne marque pas.
Le cuir quand il est mouillé sera toujours plus sec, d’où l’importance de le nourrir (vive l’encaustique maison, version crémeuse).
L’eau chasse les tannins ou les modifient … du coup le cuir est toujours plus “raide” après tenture.
Je n’ai pas de solution directe pour les teintes supra c … à part la diluer à l’alcool et faire plusieurs passages pour avoir un rendu homogène.
A+

Bonjour,

Auriez-vous un tutorielle expliquant comment faire un tressage fermé à trois brin?
Il n’est pourtant pas très compliqué mais pour retrouver ou faire passer ma bande de cuir au bande endroit pour la remettre dans le bon sens c’est assez galère.

Je vous remercie
Sophie Caziot

Je n’en ai pas pour le moment … je le met dans ma liste de futurs articles …
Je peux déjà répondre que le cuir est vivant et qu’en tirant légèrement sur les côtés … le cuir indique le chemin naturel pour reprendre sa forme à plat.
Autre détail, le cuir se retrouve à plat tous les 3 tressages.
A bientôt

justement ça tombe bien car j’ai une teinture que j’ai du mal à étaler, je vais faire un essai avec ce baluchon en plus on doit s’en mettre moins sur les doigts même si on utilise quand même des gants

Super!
C est comme pour le verni au tampon des ébénistes. La différence c est que l on met de la mèche coton à vernir dedans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *